JE PRENDS FEU TROP SOUVENT

Bande dessinée

2019-2022

Illustrations et textes réalisés entre 2019 et 2021, à paraître le 15 mars 2022 aux éditions Station T.

>Lancement à Montréal

>Lancement à Sherbrooke 

La trajectoire bouleversante d’une jeune femme aux prises avec un feu qui la consume trop souvent

Ce premier roman graphique de la jeune autrice et illustratrice Charlotte Gosselin parle de santé mentale du point de vue de la personne malade. Cette histoire permet d’accéder à une vision très personnelle, singulière et sans tabou du suicide, de l’automutilation, de l’anorexie et de la psychiatrie.

Ce livre exprime l’hypersensibilité qui accompagne la maladie au quotidien, sans toutefois entrer dans les détails ni les termes médicaux. À l’aide d’images et de poésie, on suit la trajectoire d’une jeune femme aux prises avec un feu qui la consume trop souvent. C’est un regard touchant et différent sur les gens et la maladie. Au fil des pages se dévoile une forme de beauté derrière le drame, à travers les amitiés (notamment entre les patients) et la relation que le personnage entretient avec elle-même. La psychiatrie est un monde méconnu dans lequel les patients partagent une solitude et un mal-être qui, lorsque raconté de manière sensible, peut être ressenti de tous. Un livre intime et important, magnifiquement illustré par l’autrice.

 

Quatrième de couverture :  « Entre le froid d'une nuit passée à l'hôpital et la chaleur d'une maison rempli d'ami.e.s, Je prends feu trop souvent parle d'une recherche d'équilibre entre la violence et la douceur, la colocation et la solitude, la fuite et l'acceptation »